【ProAV Lab】Comment choisir la bonne solution de streaming pour un événement en direct

By Lumens Editor Group

février 20, 2020 4411


Disons que vous avez le contenu, la créativité et la vision. Mais que se passe-t-il si vous n’avez pas encore plongé en profondeur dans la technologie qu’il faut pour diffuser avec succès un événement en direct?


La bonne nouvelle est qu’il existe une myriade d’options lorsqu’il s’agit de se préparer avec succès à un flux de diffusion en direct. Comment faire le bon choix ? Tout dépend de votre temps, de votre talent, de votre budget et de votre liste de souhaits technologiques.



OPTION 1 : DÉMARRAGE SIMPLE

Commençons par la plus élémentaire des configurations; considérez cela comme un scénario de coût presque nul. Pour les opérations les plus élémentaires, l’équipement requis est assez simple: un téléphone mobile et une plate-forme de diffusion en direct. Cette plate-forme de diffusion en direct peut utiliser plusieurs portails bien connus - pensez à YouTube ou Facebook - avec presque aucun coût attaché.



Mais gardez à l’esprit que lorsque vous allez de base, vous devenez basique. L’inconvénient de cette solution est évident à la fois dans la qualité de l’image capturée et de l’audio qui la accompagne. Non seulement la résolution vidéo de votre diffusion en direct sera de qualité relativement faible, mais cette solution simple ne fait pas grand-chose pour contrer les effets du bruit ambiant environnant. Vous vous retrouverez également avec une production avec peu d’effets spéciaux. Tout cela se traduit par un flux moins que passionnant qui aura du mal à accrocher un public fidèle.



OPTION 2 : INTENSIFIER LA TÂCHE

Pour les producteurs qui cherchent à créer un événement de diffusion en direct qui va au-delà des bases, envisagez une deuxième option - une solution qui est toujours une solution relativement peu coûteuse mais qui est livrée avec plus de fonctionnalités. Ce scénario nécessite quatre types d’équipements : une caméra, un microphone, un encodeur matériel et une plateforme de diffusion en direct.

Gardez à l’esprit que le coût d’une configuration comme celle-ci peut varier de 1 000 $ à 5 000 $. Pourquoi une telle fluctuation des prix? Tout dépend des fonctionnalités que vous souhaitez voir. Prenez l’appareil photo par exemple. Les prix des caméras varient énormément, qu’il s’agisse d’une caméra montée sur l’épaule d’une seule personne, d’une caméra PTZ contrôlée par robot ou d’une simple caméra boîte. L’audio peut également être capturé via une caméra PTZ ou box, bien qu’un fusil de chasse, un clip de micro ou un microphone à condensateur haut de gamme fournira finalement une meilleure qualité audio.

     
Les productions haut de gamme bénéficient également d’un encodeur matériel. Cet appareil peut recevoir la source de la caméra et du microphone et traiter le flux correctement codé vers une plate-forme de diffusion en direct. En règle générale, pour les petites productions, ce périphérique matériel est petit et portable. Envisagez des options telles que l’encodeur autonome Teradek VidiU, l’encodeur de streaming en direct automatisé BoxCaster ou l’encodeur de streaming Digicast ProVideo. Si vous êtes un nouveau venu qui plonge vos orteils dans le pool technologique, des encodeurs comme ceux-ci peuvent être loués pour une somme modique.

Ces productions légèrement haut de gamme peuvent fonctionner via une plate-forme de streaming standard comme You Tube, mais vous pouvez envisager d’autres plates-formes - telles que Vimeo, USTREAM ou DaCast - qui sont payantes tout en fournissant des éléments interactifs ainsi que des fonctionnalités de gestion vidéo, de postproduction et de marketing.

L’avantage de cette solution milieu de gamme ? C’est une configuration simple qui peut être exécutée par une seule personne. De plus, tout l’équipement nécessaire pour ce scénario est léger, petit et portable. L’inconvénient ? Vous êtes coincé avec un flux à caméra unique, ce qui peut entraîner une production finale relativement monotone. Ce scénario manque également d’éléments d’effets spéciaux vidéo. Mais pour un blogueur vidéo qui met en place une émission personnelle en direct? Cette configuration est parfaitement logique.



OPTION 3 : ALLER DE L’AVANT
Et si vous êtes un semi-professionnel à la recherche d’une solution de niveau moyen à élevé ? Selon la capacité de l’équipement, gardez à l’esprit que votre budget pour cette configuration variera de 6 000 $ à 15 000 $.

Au cœur de cette configuration se trouve le logiciel. Une solution de niveau moyen comme celle-ci nécessite un système informatique, au moins deux caméras, un équipement audio professionnel, un logiciel de diffusion et une plate-forme de diffusion en direct.

Commencez d’abord par examiner de près l’événement que vous couvrirez. Filmez-vous à travers une foule? Allez-vous faire des interviews en direct ? Avez-vous besoin d’une caméra à boîte fixe ainsi que d’un modèle POV portable? Deux caméras PTZ ? Vous aurez probablement besoin d’investir dans plusieurs caméras professionnelles en plus d’un certain nombre de microphones spécifiques - envisagez un micro lavalier pour les entretiens en personne ou un micro de fusil de chasse unidirectionnel pour enregistrer de l’audio sur un large champ.


Le cœur de cette configuration réside dans la magie de l’encodage. En plus de l’encodeur matériel, l’encodage logiciel fournit également des fonctionnalités de mixage vidéo et de commutation vidéo. L’un des outils les plus courants est également gratuit: OBS, une suite logicielle open source pour l’enregistrement et la diffusion en direct. Il existe également des solutions logicielles payantes telles que le mélangeur et le mélangeur vidéo logiciels vMix, l’outil de production de streaming vidéo en direct Wirecast et la plate-forme de streaming vidéo en direct Livestream, qui offrent tous aux utilisateurs des fonctions plus puissantes telles que l’ajout de graphiques intégrés et de capacités de relecture instantanée.

L’avantage de cette solution est que l’installation est assez simple; presque tout est piloté par votre ordinateur portable. Cette configuration offre également une maniabilité portable, ce qui est important pour les grands événements extérieurs ponctuels. De plus, les options logicielles modernes d’aujourd’hui permettent même aux utilisateurs relativement inexpérimentés de créer une série d’effets spéciaux dignes d’être diffusés. Et comme il s’agit d’un système basé sur un logiciel, l’interface de fonctionnement est très flexible, donnant aux utilisateurs la possibilité de personnaliser leur interface comme ils l’aiment.

Les inconvénients de ce scénario sont liés au système informatique lui-même. Si un ordinateur portable personnel est utilisé, vous pouvez rencontrer des problèmes de capacité du disque dur ou de processeur. Des problèmes tels que l’efficacité et la sécurité du réseau peuvent affecter la stabilité des opérations logicielles sur le terrain. De plus, l’encodage logiciel a généralement une latence plus longue en ce qui concerne le traitement vidéo (par rapport à un encodeur matériel). Avant chaque utilisation, vous devrez peut-être réinitialiser l’environnement de diffusion en direct du logiciel, confirmer si les sources vidéo et audio sont correctement connectées et tester leur viabilité. Les mises à jour logicielles et les problèmes de compatibilité sont également une frustration courante.


OPTION 4 : GRADE PROFESSIONNEL
Voici le domaine des grandes organisations et des streamers professionnels. L’équipement requis dans cette configuration est un système informatique, des caméras professionnelles, un équipement audio, un processeur multimédia matériel, un encodeur matériel et une plate-forme de streaming. Cette configuration haut de gamme est destinée à ceux qui cherchent à créer un canal avec des présentations multicaméras, des graphiques superposés, des transitions personnalisées, des titres animés et une intégration des médias sociaux. Préparez-vous à un prix compris entre 10 000 $ et 25 000 $.

En plus d’un système informatique robuste, de plusieurs caméras professionnelles et de plusieurs systèmes de microphones, cette configuration nécessite un mélangeur de production et un encodeur matériel à part entière. En ce qui concerne l’encodage, les professionnels devraient envisager un encodeur matériel haut de gamme qui fournira un taux de transmission stable, des problèmes de latence plus courts et plusieurs interfaces d’entrée et de sortie.

Les avantages de cette solution sont évidents : qualité vidéo/audio haut de gamme et facilité d’utilisation. Chaque appareil de la chaîne est conçu pour une fonction spécifique afin que la qualité et la stabilité soient constantes. L’interface de fonctionnement de l’unité matérielle est également susceptible d’être plus simple que celle de son frère logiciel. Si cette production est configurée dans un environnement d’auditorium fixe, le flux de travail de diffusion en direct suivant est également un processus reproductible et automatisé.

L’inconvénient évident? Cette solution est un peu plus coûteuse. De plus, vous devrez vous assurer de la compatibilité entre les appareils. En outre, l’installation et le câblage de l’appareil pour la première fois peuvent avoir besoin d’être guidés par un intégrateur de système professionnel, bien que la poursuite moderne du concept plug-and-play et la tendance de l’AV sur IP signifient que les fabricants répondent avec plus de succès à la difficulté de longue date des nouvelles installations matérielles.


OH, ET N’OUBLIEZ PAS
Quel que soit le scénario que vous choisissez, la connexion Internet est de la plus haute importance. La connexion filaire a longtemps été considérée comme la méthode de transmission la plus stable avec une vitesse de téléchargement recommandée de 3 à 5 Mbps. Considérez également la technologie de liaison réseau, qui peut combiner deux interfaces réseau ou plus en une seule pour augmenter la bande passante. Bien que la connexion sans fil soit une option de sauvegarde, elle n’est pas optimale pour tout flux vidéo de haute qualité - elle peut être facilement affectée par la distance et les réseaux à proximité utilisant la même fréquence sans fil (2,4 GHz / 5 GHz).

Alors, comment choisir? Tenez compte de votre budget. Pensez à votre public. Et puis définissez vos objectifs à long terme lorsqu’il s’agit de couvrir des événements de diffusion en direct. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a des options pour tous.


   
 
Précédent
Étiquette: Solution